Comparatif des aides à la santé : l’aide à l’acquisition d’une compémentaire santé et CMU-C

ACS ou CMU-C

Pour les familles percevant des revenus modestes, l’accès à une mutuelle peut être compliqué. Le coût engendré est parfois difficile à assumer.

Afin de faciliter la prise en charge, il existe 2 aides à la santé : l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) et la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Malgré un objectif identique, les conditions d’éligibilité ainsi que les modalités de prise en charge sont différentes. Vous trouverez plus d’informations sur http://www.aide-sociale.fr/

 

Plafonds de ressources : comparaison entre ACS et CMU-C

Si la CMU-C s’apparente à une mutuelle gratuite, l’ACS quant à elle vous permet d’obtenir une aide financière afin de réduire le montant du coût engendré par l’adhésion à une complémentaire santé.

La principale différence entre l’ACS et la CMU-C est les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour en bénéficier.

Voici le tableau comparatif des plafonds de ressources entre les 2 aides à la santé :

CMU-C ACS
1 personne 8 653 € 11 682 €
2 personnes 12 980 € 17 523 €
3 personnes 15 576 € 21 027 €
4 personnes 18 172 € 24 532 €
par personne supplémentaire 3 461 € 4 672 €

Les plafonds de ressources de l’aide à la complémentaire santé sont 35% supérieurs à ceux de la CMU-C.

La CMU-C est réservée aux personnes percevant très peu de revenus.

 

Les différences de prise en charge entre l’ACS et la CMU complémentaire : 

La CMU-C vous donne accès à une prise en charge de 100% ainsi que la dispense d’avance des frais.

L’ACS vous permet de réduire le coût de votre mutuelle, elle permet de ne pas faire l’avance des frais sur la part prise en charge par l’assurance maladie. Le reste de la prise en charge dépend de votre mutuelle.

En fonction de l’aide santé dont vous bénéficiez, des avantages vous sont accordés :

  • La CMU-C : elle vous dispense d’avance des frais. Il s’agit d’une mutuelle gratuite qui prend en charge 100% des remboursements de soins. Elle prend également en charge le forfait hospitalier (18 euros par jour) et une partie des soins dépassant le remboursement de la Sécurité Sociale tels que les lunettes ou les prothèses dentaires.
  • L’ACS : il s’agit d’une aide financière accordée pour diminuer le coût annuel d’un mutuelle. L’aide va de 100 euros (pour les moins de 16 ans) à 550 euros (pour les plus de 60 ans). La prise en charge des soins non pris en charge par la Sécurité Sociale dépend de votre mutuelle et de votre contrat (voir les bases de remboursements de la Sécurité Sociale).

Il vous est possible de faire une demande ACS et CMU-C simultanément. En fonction de votre situation, l’aide la plus favorable vous est accordée par votre caisse d’assurance maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *