Augmentation du nombre de bénéficiaire à l’Aide complémentaire santé en 2016

bénéficiaire ACS augmentation

Les réformes autour de l’ACS ont commencé il y a plusieurs mois maintenant. Les différentes mesures mises en place visent à faire connaitre l’aide jugée encore trop méconnue (voir le rapport de la Drees) mais aussi à la simplifier (démarches, formules de couverture, …).

Un récent bilan montre que le nombre de bénéficiaires est en augmentation en ce premier semestre 2016 même si le taux de non recours reste élevé.

 

Hausse de nombre de bénéficiaire à l’ACS en ce début d’année 2016

Les différentes réformes entreprises par le gouvernement depuis plusieurs mois maintenant commencent à porter leur fruit. Afin de simplifier les démarches, plusieurs mesures sont entrées en vigueur :

  • 10 mutuelles agréées ACS (voir les infos) : maintenant le demandeur dispose d’une séléction pré-établit d’organismes parmi lequel il peut faire son choix
  • 3 niveaux de garantie : afin de rendre plus lisible la couverture santé, le demandeur choisit parmi «entrée de gamme», «intermédiaire» et «supérieur» selon ses besoins
  • Mise en place d’un site ACS et d’un numéro de téléphone (les infos pratiques) afin de diffuser les informations et répondre aux questions que l’on peut se poser

8 mois après la mise en place de ces différentes mesures, on constate une augmentation du nombre de bénéficiaires à l’ACS régulièrement. Fin novembre 2015, les chiffres faisaient état de 982.500 bénéficiaires, soit une hausse de 4,1% sur une année. En ce début d’année 2016, on recense également une augmentation des adhérents.

Cependant, si on met ces chiffres en relation avec les bénéficiaires potentiels, le taux de recours à l’ACS reste très faible. Il est à l’heure actuelle estimé entre 28% et 41%. Le récent sondage de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) met en avant le fait que 75% des français disent ne pas connaitre l’aide complémentaire santé : «Le nombre de bénéficiaires à l’ACS est en augmentation régulière, mais le taux de recours reste faible».

Les commentaires sont fermés